Des nouvelles du "Conseil Sup."

Le "Conseil sup." de la fonction publique territoriale (CSFPT) s'est penché, lors de sa séance plénière de ce 8 octobre, sur l'amélioration de la prévention, de la santé et de la sécurité au travail.

La formation des acteurs de la prévention et de la sécurité au travail était au menu du CSFPT. Ce dernier a en effet examiné un projet d'arrêté fixant la durée de la formation préalable à leur prise de fonction.

Cette durée sera de :
5 jours pour les assistants de prévention,
7 jours pour les conseillers de prévention.


L'année suivant leur prise de fonction,l'ensemble de ces acteurs suivra une formation continue de 2 jours. Puis les autres années, leur formation "obligatoire" se limitera à "un module".

De leur côté, les agents chargés d'assurer une fonction d'inspection dans le domaine de la santé et de la sécurité recevront une formation préalable à leur prise de fonction d'une durée de 16 jours.
Le projet d'arrêté fixera aussi le contenu de ces formations qui seront organisées par le Centre national de la fonction publique territoriale (CNFPT) ou par tout autre organisme référencé par la loi.

Il a aussi examiné un projet de décret qui renforce les services de prévention dans les collectivités par le recrutement de médecins collaborateurs.

Ce texte prévoit également la possibilité de saisine de l'agent chargé des fonctions d'inspection (ACFI) en cas d'absence de réunion du comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT), ou de l'instance en tenant lieu, au cours d'une période d'au moins 9 mois.
Enfin, il précise les modalités de désignation des représentants du personnel au sein de ces comités qui seront à mettre en place suite aux élections professionnelles du 4 Décembre prochain.

Ces deux textes, attendus, viendront compléter le décret du 6 Février 2012, qui avait grandement fait évoluer le décret du 10 Juin 1985 et qui découlait lui-même de l'accord Santé Sécurité de Novembre 2009 dans les 3 fonctions publiques.

Preventicom a 10 ans

Il, y a 10 ans, le 21 Juillet 2004, était créé Preventicom avec une idée simple : Faire évoluer la façon de "faire de la prévention" pour obtenir de meilleurs résultats.


En effet, constatant la difficulté à ce que les actions des acteurs intéressés à la prévention - les préventeurs et médecins concernés, les membres de CHSCT mais aussi les cadres portant des actions dans ce domaine - conduisent à réduire l'impact des accidents et des maladies, nous nous sommes tout de suite intéressés à l'analyse de notre pratique en tant que "préventeur".

“Un autre regard sur le travail, une autre approche de la santé sécurité” s'est imposé assez naturellement comme un bon résumé de la philosophie de Preventicom.

Depuis, l'équipe s'est agrandie, comptant maintenant 5 personnes; le chemin parcouru a été relativement important. Il a été parsemé de remises en question, de bousculades, de mise en discussion. Mais si cela a été possible, c'est en grande partie grâce à la confiance que nos clients, vous, nous ont témoigné, en cheminant avec nous.

Nous vous en sommes reconnaissants et vous en remercions.

Les défis qui nous sont posés pour l'avenir n'en sont pas moins importants : évolutions du travail, impact des TMS et des RPS, évolution de la frontière vie privée / vie professionnelle, et nous conduirons pour les 10 ans à venir à devoir continuer à construire de nouvelles méthodes d'intervention.

Rendez-vous dans 10 ans pour en faire le bilan !

David Pesme

Séminaire Risques Psychosociaux pour les managers

Le 10 Avril dernier, Preventicom a animé un séminaire de sensibilisation organisé par le Conseil Général de l’Allier pour ses cadres autour du thème des risques psychosociaux.

200 cadres ont assisté à cette matinée de réflexion sur les liens entre travail, qualité du travail, bonne santé au travail et sur la place et le rôle de la Direction et des cadres dans cette dynamique, notamment par la re-création d’espaces de discussion sur le travail.

Le commentaire de la collectivité :
« La qualité de la prestation a été vivement apprécié au sein de notre Direction Générale Adjointe et par les participants à tel point que nous allons étendre cette prestation à l'ensemble des agents pour un meilleur partage de concepts et une vision commune des enjeux »

Chantal Marchand, DRH du Conseil Général de l’Allier

RPS, TMS, pénibilité ... 9 ème Congrès Respect les 22 et 23 Octobre 2013 à Paris

Les risques psychosociaux, l’usure professionnelle, la pénibilité au travail avec l’allongement des carrières professionnelles, le maintien dans l’emploi et la prévention des risques au travail sont des questions prioritaires pour les employeurs tant publics que privés, pour les agents et pour leurs représentants.

Le 9 ème congrès du Réseau ResPECT (Préventeurs et Ergonomes des collectivités locales) sera consacré à ces nouvelles problématiques de santé au travail. Il se déroulera les 22 et 23 Octobre 2013 à Paris (au siège de la MNT). Téléchargez ici le programme de deux journées.

En effet, le monde du travail est traversé depuis une trentaine d’année d’évolutions importantes qui contribuent à transformer en profondeur la notion même de travail :
- la fréquence accrue des réorganisations, tant dans le secteur privé que public (RGPP, MAP, réforme des collectivités locales ...) qui impactent tout ou partie de l’organisation et modifient parfois brutalement les conditions dans lesquelles les travailleurs exercent leur activité ;

- l’utilisation des nouvelles technologies, qui « cannibalise » parfois les relations humaines, qui fragilise la frontière entre vie privée et vie professionnelle et accélère le rapport au temps de travail. En une génération, on est passé d’un collectif de travail physiquement réuni à une communauté d’individus connectés mais isolés les uns des autres ;

- le développement de nouvelles formes de taylorisme dans le domaine tertiaire. Caractérisées par la standardisation et la parcellisation des tâches et des relations, elles peuvent faire perdre le sens du travail. Lorsque les méthodes de management incitent simultanément à la prise d’initiative, les agents se trouvent en situation d’injonction paradoxale;

- l’intériorisation par le management du tournant gestionnaire de l’économie qui fait de l'efficacité économique une nouvelle échelle de valeur dans les comportements managériaux et dans la mesure de la performance;

- le développement des organisations matricielles et du reporting permanent qui contribuent au sentiment de perte d’autonomie, d’efficacité et d’utilité des équipes ;

- les difficultés dans les relations de travail, au sein d’une équipe ou avec le supérieur hiérarchique, notamment lorsque l’isolement réduit les occasions d’échange ou d’écoute »

- l’augmentation des exigences des usagers,

A cela, s'ajoute l'allongement continu de la durée du travail dans un contexte d'"intensification" du travail.

Preventicom sera présent au congrès ResPECT.

Les Assises du CHSCT

Les 3 et 4 Avril dernier se sont tenues les Assises du CHSCT à Paris au Parc des Princes.

Preventicom était hébergé sur le stand de l'Institut National du Travail, de l'Emploi et de la Formation (INTEFP), école chargée notamment de la formation des inspecteurs du Travail.

Par ailleurs, nous avons co-animé avec Max Masse, responsable de la cellule Santé sécurité dans les Fonctions Publiques, une conférence sur le thème "CHSCT, professionnaliser l'instance, former les membres".

En effet, à l'heure où dans les fonctions publiques, les CHS évoluent vers des CHSCT et où, dans le privé, on fait le bilan en demi-teinte de 30 ans de CHSCT, comment renforcer la contribution des CHSCT à la (nécessaire) co-construction des démarches de santé au travail.

Max Masse, qui travaille sur ce sujet depuis plusieurs années, pense qu'il est nécessaire de faire évoluer nos dispositifs de formation vers des dispositifs de professionnalisation.

Nous aurons l'occasion de vous en reparler.




1
2
3
4
5
6
7

Il y a 15 ans naissait Preventicom autour d'une idée : " Un autre regard sur le travail, un autre discours sur la Santé Sécurité au travail".

Pendant 15 ans, vous nous avez fait confiance pour vous accompagner dans la construction d'une Santé Sécurité intégrant les facteurs humains et le travail réel.

Nous vous en remercions.


Aujourd'hui, au 1er Septembre 2018, tel un papillon, Preventicom se transforme et est devenu la Cooper'Activ, pour "construire avec vous le travail de Demain".


« Construisons ensemble le travail de Demain », c’est construisons un travail plus collaboratif, plus intelligent collectivement, qui redonne du pouvoir de discuter et d’agir aux manageurs et aux travailleurs.

La question d'une santé sécurité durable et efficace est bien sûr un des piliers de ce Travail de demain, tel que nous le concevons.

Notre nouveau site internet est en cours de construction, vous pouvez aller d'ors et déjà le consulter ;
vous pouvez aussi toujours consulter celui de Preventicom, la dimension des Facteurs Organisationnels et Humains (FOH) étant bien sûr au cœur de notre projet.

Nous serons heureux de continuer à vous accompagner et vous remercions de votre confiance.

David Pesme et son équipe